Toi que j'aime tant,

"Les derniers seront les premiers" (Jésus).


Je crois déceler un grand potentiel chez ces gens que je prenais d'abord pour des païens, à
l'image des autres peuples d'Afrique. Ceux là feraient d'ailleurs bien de se mettre à l'ouvrage
théologique car enfin, on ne va pas entrer dans l'Histoire pour eux, si ?


Mais il me faut à présent te conter l'histoire singuliere de cette
race, la plus chrétienne et noble entre toute ;

 

L'histoire de la conception du Père de tous ces abyssiniens à la peau
couleur d'argile, est tout à fait édifiante.

C'est au cours d'un soir de biture que le Roi Salomon engrossa la Reine
de Saba sur les marches du Temple.


De ces royales amours contre nature entre un juif lubrique
et une négresse, n'aurait jamais dû naitre qu'un mulâtre hybride stérile (ainsi
des Guadeloupéens, ou des Grecs encore. Ces messieurs nous prouvent d'ailleurs aujourd'hui que leur
prétendue sagesse tant aimée ne fut rien de plus qu'un feu de paille. Qui c'est qui soliloque
dans son coin maintenant, moqué de toute l'Europe ?).


Cependant, un destin grandiose attendait leur progéniture. Pas les Grecs. Je parle du fils
de Salomon et de Mme de Saba, Ménélik (rien à voir avec le chanteur).
Car la négresse, avec la rouerie propre à ceux de sa race, emporta dans son bagage l'Arche
d'Alliance et en fit présent à son fils : on a connu pire pour commencer dans la vie.


Oui, l'Arche d'Alliance est bien ici, nul besoin donc d'aller se perdre dans le desert Palestinien
entouré de vilains nazis comme un archéologue de ma connaissance !

Terre Sainte ! Jérusalem africaine !
Que de temps il me fallut pour en prendre toute la mesure ! Que j'ai
aujourd'hui de grands, d'immenses projets pour ton peuple béni ! Et que tremblent ceux
qui profanent le Temple !


Déjà j'ai armé une petite horde de Croisés, pleinement dévoués à ma cause, surtout depuis que
j'exorcisais quelques femelles hystériques devant leurs yeux ébahis. J'y
gagnais dans l'affaire une réputation de très saint homme, d'amant formidable aussi, dont il me
reste à présent qu'à cueillir les fruits. Et qu'ils ont fière allure mes croisés ! Ils ne
connaitront nulle merci pour les hérétiques crois moi !

Au cours des libations débridées qui se poursuivirent à ma gloire la nuit
durant, combien de sorcier bantou nous fîmes périr par le feu alors ? Je ne sais plus. Peut
être deux, trois au moins.

Et nous viendront jusque dans vos bras,
égorger, piller, violer vos femmes, vos filles, et vos bêtes de somme aussi (oui c'est une
pratique courante chez la jeunesse dorée par ici, mais ne jugeons point hâtivement les cultures
autres de grâce !)


Nous envahirons d'abord la Pologne, ce qui semble au regard de l'Histoire une bonne manière
d'envisager un conflit d'envergue mondiale (dans l'indifférence générale). Puis ce seront les
champs pétrolifères du Caucase ; alors nous déferlerons sur le monde, tel un tsunami
géant sur l'île de Sumatra ! Chypre, Maurice, le Guatemala, que sais-je encore !

Que tremblent les Nations ! Que tous s'inclinent devant nos Arches d'Alliances !

(Oui, NOS Arches. C'est que, fait amusant, ils semblent disposer ici d'une bonne vingtaine de
modèles, et certains très agréables à l'oeil. Après réflexion cela éveille quelques soupçons.
Les chinois de Taiwan seraient-ils derrière ce trafic ? Ils sont fourbes, et si
habiles à concevoir leurs contrefaçons qu'on se laisserait berner parfois. Il faudra que j'examine bien
nos Arches d'Alliance afin de ne pas m'exposer aux quolibets non plus qu'aux
rodomontades des Nations. Ce serait bien fâcheux qu'un si grandiose projet tombe à l'eau pour
une simple histoire de copyright. D'autant qu'on prend la propriété intellectuelle très au sérieux
ces temps derniers.)


Pour en terminer avec l'hérésie, nous nous immolerons après le dîner, afin de prouver notre
farouche détermination ; si nos exigences ne sont pas satisfaites et que le temps le permet bien sur.

Ceux qui pensaient que je n'étais pas sérieux s'en mordront bien les doigts.
Non mais franchement.

Bien à toi.