Lettre ouverte aux modérés de tout bord, syndiqués, gauchistes et terroristes de la pensée occidentale,
en soutien à "monsieur Claude", ministre éclairant.

Cher toi,

Je me suis fait l'écho d'un vif débat qui déchire ma patrie pendant mes pérégrinations. Cela a trait je crois à la différence qu'il est entre civilisations et cultures.

Il n'est certainenement pas inutile que je verse ici quelques mots à la controverse ; car ma bonne connaissance des âmes, ainsi que mes multiples errances de par les mondes exotiques m'y autorisent dje crois. Mieux il y aurait des dommages à ne point entretenir mes semblables de mes fulgurances.

Ce qui suit est donc une adresse à tous ces chantres du relativisme culturel qui empuantissent le champ  intellectuel par une rhétorique nauséabonde teintée d'idéologie régressive. La civilisation chrétienne n'a pas seulement le devoir de préserver la culture universelle, elle a aussi celui d'éradiquer les chancres purulant qui avilissent le génie humain.


Qu'est-ce donc que cette culture d'Ethiopie ?
Manger avec les doigts la viande a meme le plat,
Boire de la gnole dans des bouges infects,
Dans lesquels la maitresse de maison fornique,
La, ou ici, avec ses clients avilis.
Se tenir par la main, comme des invertis,
Sans oublier les mutilations genetiques.
(J'avoue ne pas vraiment saisir le principe)

(Je suis erudit, je parle en alexandrins)


Dire que ces carrefours entre civilisations (j'insiste sur le mot à dessein) passent pourtant habituellement
pour de brillants centres de l'esprit et de l'art. Ainsi  de Rome, de Tenochtitlan aussi, de Constantinople du temps de sa
splendeur (c'est a dire avant 1453) ou de la Côte d'Azur...


Alors pardon !

Je croyais que lorsque de culture il s'agit,
On pense Raimbaut, ou on pense Baudelère !
Qu'on évoque La Messe en Si mineur de Bach,
Et les divines sonates de Scarlatti,
Et l'Adagio du signori Albinoni !
Mais aussi, les Rois et Reines de la pop morts,
Et puis n'oublions pas ceux qui restent à venir !

(j'arrete les alexandrins c'est fatiguant)

...Et pas cet éthio-jazz bien à eux, farfelu, mal structuré; qui oublie systématiquement la coda (oui !). Pourquoi pas
un éthio-blues tant qu'on y est ?


Pardon si moi je pense au Tour de France : course de légende ! Et que je ne me garagarise pas sur quelques marathons (course qu'ils n'ont pourtant pas inventé, ça se saurait) ; mais non, ils n'ont même jamais entendu parlé du Tourmalet ! D'Eddy Mercx, de Petitbreton et de Michel Drucker, ni de son chien ! (Le dimanche ils préfèrent paresser dans la montagne que de se cultiver justement)

Pardon si ma civilisation, c'est l'Empire State Building, Barack Obama, la Tour Eiffel, et Wall Street et le Super Bowl ! Le guacamol, Einstein ou Max Planck ! Les flamboyements d'Oppenheimer ! Le génie de Steve Jobs ! L'école allemande d'anthropologie, aussi, et la moutarde de Dijon et le zyklon b, et le Mont-Blanc, et le Gruyère (français), et les Rolex enfin, important les Rolex ! Fini les calendriers lunaire, maya, sumérien ou salomonien ! Henry Ford, c'est maintenant et pas demain, faudrait pas louper le TGV en marche !


Alors cette civilisation, cette culture, on la choie, on la chérie, on la préserve ! On voudrait pas qu'elle parte à vaux-l'eau, qu'elle naufrage avec son orchestre et son capitaine !

Pardonnez donc, messieurs les modérés, messieurs les terroristes de la pensée, de vouloir pour l'édifice des normes parasismiques ; peut être que l'exemple Haïtien ne vous a pas suffit ?

Pardonnez messieurs, si ma civilisation à moi c'est le Saint-Estèphe, et que c'est un autrement divin nectar que de la bouillie de foin brassée par quelque vieille femme carencée !

Pardonnez messieurs, si ma civilisation à moi respecte la liberté de manger des pieds-de-porc pour petit déjeuner, et le droit à trois différents fromages servis sur une assiette ad hoc avant dessert ! Avec couverts ad hoc itou !

Pardonnez enfin messieurs, si ma civilisation à moi prône le respect de la femme, et son droit inaliénable à porter minijupe vinyle et string dentelle rose au bal du samedi soir, avant des les y ôter pour le jules ou Serge de son choix qui aura émis le désir de lui montrer sa honda civic gti, ses toutes nouvelles baffles (qui crachent dans les 125 db facile si la petite a la chance de rencontrer un champion des parkings), et peut être même son sexe de catholique non-circoncis (si la petite est vraiment en veine, mais c'est pas vendredi 13 tous les samedi soirs).

 

Alors ça doit être moi qui me trompe, probablement ? N'est-ce pas messieurs les exciseurs, les exorcistes, les prêtres vaudous ? Messieurs les élégants aux doigts tout salis de viande ! Puisqu'après tout vingt siècles d'Histoire vous ont mené là, avec votre Reine de Saba et vos trois églises en bois, je dis que vous pouvez bien rester avachis devant vos soaps type "Plus Belle l'Ethiopie" et vous rengorger que ces bouillies cinématographiques sont aussi partie de la "Culture Ethiopienne".

Tu me trouves amer peut être. Mais aussi à un moment ça suffit. A t'on jamais vu un obèse diabétique s'empiffrer de savoureux hamburgers dans un suburb de Milwaukee en invoquant à qui mieux mieux la "Culture américaine" ? Ou un unijambiste cambodgien se glorifier de la "Culture Khmer" ? (Et dieu sait qu'elles sont belles et grandes ces civilisations là pourtant). Non. Alors prenez exemple, soyez cochon et miséreux et ce que vous voudrez, mais de grâce restez dignes. En matière de culture laissez donc parler ceux-qui savent, parce qu' avec vos ânes, vos poules et vos lépreux ça fait pas très sérieux croyez moi.

Essayez déjà de vous dépatouiller un peu avec l'agriculture ce serait pas un mal. Et il y a encore du boulot.

Et vive la France !

(Ah, Paris, nostalgie... Ici c'est comme serait la province avec la population de Seine Saint-Denis)